Francisco Mazurenko

Artiste Plasticien Sculpteur

​“Une légèreté apparente mais celle-ci est voile posé sur la pertinence de l’artiste. Côté jardin, celle-ci relève d’une construction élaborée aux fils de son oeuvre. Il plie, ajuste, enlève, ajoute entre air et feu, s’érige sur le fil de sa vérité, les fondements d’une oeuvre résolument ouverte au ciel, à la nature. Il s’en dégage un silence envoûtant qui vous saisit dès que l’on est confronté à son élégance. Ne vous y fiez pas, celle-ci, comme la pierre en vol, peut se révéler l’arme redoutable d’un couteau essuyant la douleur. On pourrait essayer de savoir l’artiste mais il est plutôt conseillé de s’immerger dans son oeuvre pour ressentir la complexité de l’homme. Des arbres et des personnages pour tenter de nous toucher, et nous attendre à la croisée du minéral, du végétal, comme un langage que nous aurions perdu, que seul le sculpteur Francisco Mazurenko retrouve, insufflant tantôt la vie, tantôt la mort, au gré de son regard sur le Monde.”

Petit texte poétique à propos de la sculpture de Francisco Mazurenko par ​​Patrick Desmedt, Roubaix, le 7 mai 2017

Francisco Mazurenko et la Passion

"ne me quitte pas"

La chair

Nous naissons dans la souffrance, nous nous en alimentons et nous sommes submergés de ses images. Serait-elle devenue banale, au point de susciter notre indifférence ?

La peau

Mince et fragile frontière entre le dehors et le dedans, ultime ou première protection, celle où s’inscrivent les stigmates. Elle est ici suspendue à un arbre, tel un manteau ou un tablier laissé au vestiaire.

La couronne

Le sacré et le sacrifice sont tous deux liés ; l’un implique souvent l’autre ou découle du premier. On évoque ici un homme, sacré malgré lui, qui en acceptant son rôle, endosse aussi ses responsabilités et en assument les conséquences. Ainsi il reçoit un jour la reconnaissance, et un autre la mort. La couronne, comme attribut du pouvoir, manifeste l’importance que l’on donne à quelqu’un. La mienne est tel un bijou délicat mais hostile, fin mais offensif, d’argent et de dorures comme on en trouve dans les icônes, dans les églises. Un bijou pour manifester la lumière et le verbe.